Histoire du Passé



Citation du mois de Décembre


Quelques histoires cordelloises comiques, étranges voire macabres, mais authentiques m'ont été contées. Je vous les relate telles quelles.


Un baptême en 1867

Un certain bébé "POUSSET" vint au monde à la Rivière en plein hiver,alors que tous les chemins étaient recouverts d'une épaisse couche de neige. Comme il était de coutume à cette époque,c'était l'accoucheuse qui apportait l'enfant sur les fonts baptismaux; le baptême devant impérativement avoir lieu le lendemain de la naissance.

Compte tenu du froid intense qui sévissait ce jour-là, le bébé bien emmailloté fut placé dans les bras de la sage-femme. Celle-ci le serrant sous son manteau après l'avoir roulé dans une couverture, prit le chemin qui va de la Rivière au bourg, arpentant à grands pas dans la neige, accompagnée du père, du parrain, et de la marraine de l'enfant. Il faut faire vite car il fait très froid. Ouf! les voilà arrivés à l'église,à l'abri de la bise et de la neige. Le bébé peut être sorti de son nid chaud.Oh! Stupeur! Il n'y a plus d'enfant sous le châle et le manteau de l'accoucheuse.

Vite, tout le monde s'affole et court sur le chemin de la Rivière où le petit POUSSET sera retrouvé,tout souriant et bien emmailloté, allongé sur un manteau de neige.


Accueil